La banalité du bien

Attentats-suicides journaliers à Bagdad et environs, tireur fou en plein Paris, situation de pré-génocide en République Centrafricaine, typhon Haiyan aux Philippines, crises socio-politico-économiques planétaires, etc. Autant dire que les choses ne se passent pas très bien ici bas. Si on ajoute la raréfaction des ressources et le réchauffement climatique, les perspectives à long termes sont très peu ragoutantes. Sachant en outre que 90% de ces faits sont dus aux êtres humains, la boucle est bouclée. Fin du game. Que Dieu nous tue tous, Il reconnaîtra les siens. Raison pour laquelle d'aucuns arguent que l'homme est intrinsèquement mauvais, très peu digne de confiance. Une comparaison est même faite avec les canidés : l'homme est un loup pour l'homme. En gros le monde va mal et les descendants de Lucy en plus d'être de gros salopards sont entrain de
Read More →