Des élections au Bénin : Préambule


Dans un peu plus d'un mois, se tiendra le premier tour des élections présidentielles au Bénin. A cet effet, je réactive mon blog.

En tant normal, je n'aurais pris aucune mesures particulières, me contentant juste d'accomplir mon devoir de citoyen. Mais le climat électoral et les enjeux nationaux sont plus forts que mon confort personnel.

Le Bénin est un petit pays. Nous n'avons pas de ressources, nous n'avons pas eu de guerres et j'ai personnellement connu 3 Présidents et en connaîtrai bientôt un quatrième. Nous avons des défis communs aux petits pays africains, et quelques uns qui nous sont spécifiques.

Pour ces élections, nous avons une trentaine de candidats. Rassurez-vous, c'est normal. Parmi ces candidats, 2 cristallisent les débats que ce soit sur les réseaux sociaux que dans les villes et villages du pays. Il s'agit de Patrice TALON et

Read More →

Et maintenant, on fait quoi? (suite mais probablement pas fin) Rentrer et agir

Il y a un peu plus d'1 mois, j'ai publié cet article ou je posais la question de savoir quelle serait la dynamique à enclencher pour développer notre pays, étant acquis que nous connaissons les maux dont nous souffrons. Il y a eu beaucoup de discussions autour de ce billet. Mais ce que je retiens, c'est qu'il y a une grande partie de jeunes prêts à en découdre avec ces maux. Le plus remarquable pour moi, ce n'est pas tant nos oppositions idéologiques mais que nous soyons d'accord sur le principe que l'intérêt supérieur de la nation prime au delà de tout. Parce que dans le cas contraire, quel genre de Bénin voulons-nous laisser en héritage?

Je me permets de partager avec vous ce mail que j'ai reçu en réponse à mon article. Une preuve écrite de

Read More →

#MTNHKH : Révèle ton flow ou le concours mascarade

Cet article est l'oeuvre de mon frère, Axel. Je vous laisse en juger.
Il y a de cela quelque jours mon attention a été retenue par un article que vous retrouverez ici. Mon frère essayait de faire l’état des lieux de la situation prévalant dans notre pays.

Je suis dans un internat en Belgique où le mélange culturel est le point fort : j'ai donc des amis venant des 2 Congo, du Gabon, du Rwanda, de l'Angola, du Kenya, de pays européens et j'en passe. On échange souvent et ils arrivent que nos discussions virent politique. Chacun veut mettre en avant son pays et sa politique de développement. Quand on veut parler du Benin, quelques fois j'ai honte d'en parler car il ne se passe rien de concrets. Pour moi le Béninois veut le mal de son

Read More →

Et maintenant, on fait quoi?

De temps en temps, au détour d’une conversation avec l’un des locataires de mon esprit torturé, il m’arrive de piquer de grosses colères. C’est peut-être le symptôme d’une maladie rare mais passons. Ces colères surviennent quand je pense à mon pays, à mes concitoyens. Je m’explique.

Un ami, jeune homme brillant qui fera une belle carrière dans les institutions internationales, dit souvent le problème de l’Afrique, donc du Bénin, c’est les Gouvernements. Par-là, il entend les hommes politiques de différentes obédiences. Je suis en profond désaccord avec lui. Il ne s’agit pas de justifier l’incompétence notoire de certains hommes politiques mais il convient de faire certaines remarques. La première, c’est qu’au Bénin, les partis politiques sont des caisses de résonnance, des tremplins vers l’accomplissement individuel. Il n’

Read More →

Hautes sphères, basses altitudes

Quelques années auparavant au détour d'un séjour au Bénin, j'ai découvert un groupe de rappeurs appelé "Génération 89". Ou "G89". C'est selon votre paresse.
Certaines de leurs oeuvres sont par ici. Et en fouillant les méandres des internets, vous pourriez trouver de quoi satisfaire votre curiosité

Il y quelques jours, un rappeur du groupe a sorti sa mixtape. Il s'agit de Snake avec sa mixtape intitulée "Les Hautes Sphères". En tout 13 morceaux. Et toujours la même impression qu'il y a 3 ans. Je ne vais pas en faire l'analyse comme j'ai fait pour Corneille. Une fatigue lourde, suite à un remplissement de panse entre la soirée du 24 et le 25 au soir, nuit à toute forme de productivité. C'est donc un effort herculéen que je fais en écrivant ces lignes. Veuillez, je vous en prie, vous contenter du
Read More →