Réaliste, idéaliste et positif

Hello peps, vous allez bien ?

Ca fait un bout de temps que je n’ai posé mes paluches sur un clavier pour vous donner matières à lire. Ce n’était pas le manque d’inspirations. Ce fut plutôt un questionnement. Quelle orientation donner à notre aventure commune ? Dans quel sens aller pour continuer à apporter améliorer ne serait ce que d’1% cette aventure. J’éprouvais un fort besoin de quelque chose de différent. De plus en lien avec la personne que je crois être.

Nous sommes à une époque où malheureusement, il faut se battre pour trouver de belles infos et avoir de bonnes nouvelles. A croire que tout va mal, que c’est quasi l’enfer sur terre. Je ne vais pas revenir sur tout ça. Ce serait insulter vos intelligences. Je ne dis pas non plus que tout va pour le mieux dans ce monde et agir selon cette vision. Je ne suis ni un optimiste béat, encore moins un pessimiste dépressif. Je me qualifie volontiers de <a href="http://goo.gl/XnK2Jt target="_blank">réaliste-idéaliste à tendance positive. : je sais que tout n’est pas blanc mais je suis certain aussi que tout n’est pas aussi noir que ça laisse penser. Nous sommes plutôt dans des nuances de gris et je suis à la recherche de gris se rapprochant le plus de blanc.

2014 n’est pas l’annus horribilis qu’elle semble avoir été et malgré un début peut être compliqué 2015, ne sera pas non plus une année de merde.
Souvenez-vous, fouillez vous dans vos souvenirs, il y a forcément eu UN bon moment. Perso, j’ai développé entre autres un certain intérêt pour Keke Palmer. Ca vaut ce que ça vaut. Et ce seul moment vaut la peine qu’on se batte pour lui, qu’on se batte pour lui faire des petits, qu’on se batte pour que les nôtres, que chacun se batte pour que les siens connaissent ne serait-ce qu’un bon moment. Si nous faisons tous cet effort, par effet d’échelle, nous avons la capacité de rendre ce monde meilleur non seulement pour nous mais pours ceux qui nous succèderont. Ce peut être un simple sourire avec un inconnu dans les transports en communs, ce peut être un petit rien pour nous mais un grand quelque chose pour un autre.

Oui, j’ai Foi que nous pouvons rendre ce monde meilleur et je vais faire de mon mieux pour ça. Je ne m’interdis pas des moments de faiblesses, je ne m’interdis pas de douter. Mais je mettrai mes forces à améliorer de 0,0000000000005% ce monde. Pour cela, je vais essayer d’apporter le plus d’informations positives. Je vais partager avec vous les raisons pour lesquelles je crois en nous. Je n’irai pas jusqu’à dire #joptimisme mais c’est presque ça. Je serai pour vous ce que Iris est pour Héra : apporter des bonnes nouvelles. Je serai comme Ganesh, Odin et Thot : j’apporterai le savoir ou tout au moins mes clés de compréhensions à forte coloration économique et ou stratégique.

Bisous et à bientôt.

Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autres — (Paul ELUARD)

PS : mon aventure à Dakar s’est terminée depuis un moment. J’en ai commencé une nouvelle en tant que responsable marketing au sein d’une start-up parisienne. On y reviendra.

comments powered by Disqus