[Prez'] BrainPump, Pith.li, Silk.co & ThingLink

Une présentation hebdomadaire d’entreprises, d’outils, de start-ups ou de projets sur le blog de Gael-G Godonou et sur son site.

Brain Pump

![](http://brainpump.net/img/logo_lg.png) On n’attend pas beaucoup parler des start-ups australiennes. Ni des entreprises australiennes en général. Pourtant elles existent. Comme Brain Pump dont l’objectif est de permettrE à l'internaute d'apprendre quelque chose de nouveau et de satisfaire sa curiosité. Il s’agit d’une plateforme collaborative recensant (et/ou produisant) des courtes vidéos afin comme son nom l’indique, de "muscler" le cerveau.

Les vidéos sont rangées par catégories (technologies, sciences, physique, histoire, etc.).
J’avais déjà parlé du choix dans un article. L’idée est donc ici de faciliter le choix pour l’utilisateur en référençant des vidéos intéressantes. Néanmoins, il manque à mon avis un petit truc, cet effet wow quand on vient sur le site, cet élément différenciant. Mais le site est bien construit et au fil des itérations et des pivots, le projet s’améliorera.

Pith.li

![](http://www.byteback.be/wp-content/uploads/2014/11/pithli_AI-1024x438.jpg) Pith.li est une application qui permet de surligner un mot, un paragraphe, bref une partie d’un article et d’ajouter des commentaires au besoin avant de le partager. Ceux qui recevront le lien par la suite peuvent donc se concentrer sur le passage surligné et les commentaires qui vont avec. Ils iront donc à l'essentiel. Pith.li peut être utile par exemple pour les personnes faisant de la recherche, menant des études ou procédant à des analyses, des journalistes, etc. Pith.li est encore en version bêta et nécessite une inscription pour l’utiliser mais gageons que ça évoluera assez vite.

Silk.co pour le journalisme

![](http://thenextweb.com/conference/assets/img/startup-silk.png) La mode aujourd’hui est à la data. La data est partout. La manipulation des données permet de tout savoir sur un individu. C’est ce qui permet à Facebook de savoir si vous êtes infidèle ou cocu(e) et à Google d'être capable de prédire une épidémie avant les services de santé. Donc évidemment, on a le data-journalisme. C’est le journalisme par l’exploitation de base de données afin de mieux informer, expliquer. Mais il ne suffit pas d’avoir des données. Il faut être capable de les exploiter, de les visualiser pour leur donner un sens. C’est ce que Silk.co permet de faire. C’est un outil assez puissant pour les data-journalistes ou tous les fans d'analyses de données en général.

ThingLink

![](http://sites.gsu.edu/exchange/files/2014/03/thinglink_logo1-2ci0gdf.jpg) ThingLink est un outil formidable permettant d’ajouter de l’interaction à une simple image statique. On peut y ajouter des vidéos YouTube, des Tweets, de l’audio de Soundclound, des liens vers Wikipedia, etc. Il existe différentes versions : de la gratuite à la VIP. Un exemple de ce qu’on peut faire avec ThingLink :
"Ideas come from everything" — (Alfred HITCHCOCK)
comments powered by Disqus