Personne ne te volera ton idée !!

J’ai des rêves. Certains sont tellement fous qu’ils restent dans le domaine de l’onirisme. D’autres, plus réalistes et réalisables se transforment sous certaines conditions en projets. Ce qui ne les empêche pas d’être fous d’une folie rationnelle – si la folie est rationnelle. C’est selon. Bien que tous ces projets ne se réalisent pas (dans l’immédiat du moins), j’ai pour habitude d’en parler un peu partout. J’ai eu à constater que beaucoup, ne veulent pas parler de leurs projets. Pour diverses raisons. Mais dans l’écrasante majorité des cas, l’argument est « je ne veux pas en parler de peur qu’on me vole mon idée ». Je comprends ce mode de pensée même si je l’approuve peu. J’éprouvais des difficultés à convaincre ces personnes du contraire jusqu’à ce que je tombe sur un article rédigé par Rui DELGADO, un entrepreneur espagnol. Je me permets de reprendre les grandes lignes de cet article qui explique pourquoi personne ne volera ton idée entrepreneuriale.

La première raison – et la plus évidente pour moi – est que ton idée n’est peut être pas aussi originale que tu le penses. Pourquoi ? Fais juste ton travail de porteur de projets : recherche les concurrents potentiels. Si tu n’en trouves pas, cherche encore. Peut-être pas le même mais les consommateurs utilisent probablement un produit/service qui répond au même besoin auquel tu prétends vouloir répondre. Tu dois comprendre pourquoi ton produit est meilleur que celui de la production. Si tu ne le comprends pas, les clients ne le comprendront pas.
De plus, quand tu parles de ton projet aux autres, ils associeront automatiquement un produit/service existant. Ce qui est excellent pour toi. Tu repères les concurrents plus facilement et tu pourras mieux les analyser.

Ensuite, les gens ont des rêves différents des tiens. Soyons un peu sérieux. Tu n’es pas le seul à avoir des rêves. Mais autant chaque humain est unique, autant les rêves sont uniques et propres à chaque personne. Et, pourquoi les autres risqueraient leurs ressources (financières, humaines, etc.) pour réaliser TON rêve ? Changer leurs plans et poursuivre l’idée que TU penses excellente ? (ce qui ne veut pas dire qu’elle ne l’est pas). Monter un projet entrepreneurial nécessite des sacrifices, de la passion, un certain talent. Qui est en accord avec le porteur du projet parce qu’il sait où il veut aller.

Il faut aussi arrêter de rêver que les grandes entreprises peuvent voler l’idée. Les grosses compagnies ont plus à perdre. Démarrer un projet nécessite des investissments. Et si ce genre d’entreprises, juste pour mettre les bâtons dans les roues à un illustre inconnu s’amusent à voler l’idée d’un projet, le retour de manivelle peut être très violent (comme Poke de Facebook, un clone de Snapchat). Le projet selon leurs vues a des chances d’échouer, des gens peuvent être virés pour ça et le cours des actions peut chuter à la bourse.
Tu penses avoir beaucoup à perdre en cas d’échec, mais elles ont encore plus à perdre que toi. C’est la raison pour laquelle elles préfèrent que ton projet marche (elles peuvent te financer pour ce faire mais ceci est une autre manche à jouer.) pour pouvoir te racheter par la suite.

Valider l'idée avant de la mettre en place : après avoir pitcher le projet, la réaction et le feedback des gens sont importants. Tu peux dire s’ils sont excités ou non par l’idée.
Il faut présenter le projet au maximum et à des gens qui sont peu proches de toi. Ils n’ont pas d’intérêt à ménager ta sensibilité. Ils se soucient moins de tes sentiments envers eux.

Le fait de parler de ton idée te permettra d’améliorer ta présentation de projet. C’est simple : plus tu en parles, plus tu améliores ta présentation, plus tu sais comment capter l’attention des autres sur le projet et le vendre. Cela te permet de pratiquer avant de rencontrer les investisseurs, les clients et surtout d’éviter les erreurs communes lors des pitchs.

En parler permet aussi de remodeler ton idée. Si les réactions que tu obtiens quand tu en parles ne sont pas celles que tu espères, tu peux modifier ton projet jusqu’à atteindre l’équilibre minimal entre ton idée et une demande précise du marché. C’est moins cher et plus agile que toute étude de marché. Et surtout, cela te permet d’éviter un douloureux pivot avant même le lancement.

R. DELGADO a conclu son article en rappelant que même si quelqu’un vole une idée entrepreneuriale, cette personne a une vision différente et des objectifs différents de ceux du propriétaire de l’idée. C’est donc une nouvelle idée.

Voilà les mots d’un entrepreneur qui a fait ses preuves et dont je partage l’opinion. Personne ne viendra voler ton idée de projet! .

Et une promo, spécial nouvel an chinois : 3 citations pour le prix d'une.

“Don’t worry about people stealing your design work. Worry about the day they stop.” — (Jeffrey Zeldman)

“It’s not about ideas. It’s about making ideas happen.” — (Scott Belsky)

“Stay hungry, stay foolish.” — (Steve JOBS)

comments powered by Disqus