#MTNHKH : Révèle ton flow ou le concours mascarade

Cet article est l'oeuvre de mon frère, Axel. Je vous laisse en juger.
Il y a de cela quelque jours mon attention a été retenue par un article que vous retrouverez ici. Mon frère essayait de faire l’état des lieux de la situation prévalant dans notre pays.

Je suis dans un internat en Belgique où le mélange culturel est le point fort : j'ai donc des amis venant des 2 Congo, du Gabon, du Rwanda, de l'Angola, du Kenya, de pays européens et j'en passe. On échange souvent et ils arrivent que nos discussions virent politique. Chacun veut mettre en avant son pays et sa politique de développement. Quand on veut parler du Benin, quelques fois j'ai honte d'en parler car il ne se passe rien de concrets. Pour moi le Béninois veut le mal de son prochain, il ne veut pas que son prochain ait un succès, mais bon j'arrête de m'emballer sur ce sujet d’autant que mon frère est pas d’accord avec moi sur cet aspect. Je l’entends d’ici crier son désaccord. (En effet, je ne suis pas d'accord. Le béninois n'est pas fondamentalement mauvais. Il faut arrêter de verser dans cette complainte inutile. Le togolais dit la même chose, l'ivoirien dit la même chose, le français dit la même chose.).

Ce qui m’a poussé à écrire cet article c'est le concours lancé par l'opérateur mobile MTN et le festival HKH. Ce concours si je comprends bien veut permettre la découverte de nouveaux talents dans le domaine musicale. Mon questionnement est le suivant : Qui peut participer à ce fameux concours ? Quelles en sont les règles?
On me dira sans doute si t'as du talent, vas-y, lances toi. Ok, je suis tout à fait d'accord mais les gens qui ont du talent et qui surtout ont déjà une exposition médiatique conséquente, qui appartiennent à un label ou autres, ont-ils le droit de participer?
Pour ma part, la réponse est sans appel : NON. Car en ayant déjà été présents médiatiquement, le public cherchera la vidéo de l'intéressé en premier, à écouter le freestyle. Ce qui fera augmenter le nombre de vues sur YouTube. Mon frère m'a parlé une fois de la distorsion de concurrence. Je vous invite à chercher en quoi ça consiste. C'est vraiment dégueulasse que ces personnes se présentent car le but du jeu c'est de dénicher de nouveaux talents. Imaginons un peu une Indila se présenter à The Voice. Elle n’a certes pas la même exposition aux médias que Garou, Mika, etc mais qu’elle soit retenue ou pas, le télé-crochet serait biaisée. Surtout si le critère discriminant était le nombre de vues sur YouTube.
Je suis certain que le pays regorge de pleins de jeunes qui ne demandent juste qu’à avoir une chance de prouver leurs valeurs. Mais si les talents d'hier et d’aujourd’hui et surtout pour ma part confirmés et connus comme Roccah, Niyi, BPM, ne laissent pas la nouvelle vague de talents montrer ce qu’elle a, je crois que le pays n'avancera jamais. Je n’oserai pas dire que ces artistes ne se respectent pas. On dirait un remake de bas niveau des concours pour l'entrée dans la fonction publique béninoise.

Avant on rejetait la faute sur les anciens et on misait sur la jeunesse. Mais je me demande si une partie de cette jeunesse ne préfère pas ce statuquo. C’est absolument déplorable. J'espère que cela fera réfléchir les organisateurs (il en va de leurs crédibilités) et la jeunesse en particulier. Et que nous nous réveillons pour reprendre les choses en mains .

“Talent is a gift, but character is a choice.” — (John C. MAXWELL)

comments powered by Disqus