#20 Mémé

1 article par jour jusqu'au 25 mars. 1 article sur une personne, un moment, une œuvre, une expérience, etc, qui m'a marqué positivement.


Il y a toujours cette personne que nous aimons au delà de tout. Cette personne qui représente tout. Cette personne qui est la base, le pilier sur lequel tout notre être repose avec foi et confiance. Pour moi, c'était ma grand-mère maternelle. Oui j'aimais ma Mémé plus que tout, plus que mes parents.

Elle était ma protectrice. Elle faisait les meilleures plats au monde. Elle était stricte mais pleine d'amour.
Je passais mes week-ends avec elle. Je me rappelle ce samedi matin, un de mes plus vieux souvenirs. J'avais 5 ans. J'étais ami avec avec le fils des voisins quartier. Pour je ne sais quelle raison, je suis allé chez lui au saut du lit pour petit-déjeuner. Mémé se réveille plus tard mais ne me trouve nul part. Elle commence à s'inquiéter. Limite, elle alerte la police pour signaler ma disparition. Finalement, elle se doute que je suis chez les voisins. J'ai passé l'une des pires matinées de ma petite enfance. Mon corps se remémore par moments de la punition que j'ai reçu.
Ou encore j'avais 6 ans. Mon frère venait de naître. Et naturellement, mes parents lui accordait plus d'attentions. J'étais jaloux. Et je ne sais pas comment, je me suis retrouvé à appeler toute la famille au téléphone un soir où mes parents étaient absents. France, Togo, USA, j'ai appelé partout. Pour annoncer le décès de mon frère, qui était bien vivant à côté de moi. Le branle bas de combat. Ça n'a fait rire personne. Personne sauf Mémé. Bien évidemment, elle m'a passé un savon devant tout le monde. Mais on en riait elle et moi. Elle m'a rassuré sur l'amour de mes parents. C'est ça ma grand-mère.

L'éternité ne suffirait pas à raconter les anecdotes.
Son décès a été l'une des plus terribles épreuves de ma vie. À qui j'allais raconter ma journée ? À qui confier mes peurs, mes craintes, mes espoirs et mes rêves ? Qui allait me rassurer ? Qui, dès le premier regard saurait ce qui n'allait pas ?

Chaque jour, je lève mes yeux au ciel: es-tu fier de moi ? Regarde tout ce que je fais, regarde moi !

Je suis chanceux de t'avoir eu. D'autant plus chanceux que j'ai connu mon ange-gardien. Tu es mon ange gardien. Plus que mon ancre, tu es mon port d'attache. Et pour celà, je ne crains rien ni personne. Mes inquiétudes sont insignifiantes parce que tu veilles. Oui, tu veilles sur moi.

comments powered by Disqus